Dakardantan Index du Forum Dakardantan
Le site des premiers Paris Dakar
 
accueilAccueil  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Serge Bacou

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Envoyer ce sujet à un ami    Dakardantan Index du Forum -> Période 1979 à 1985
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
José



Inscrit le: 10 Sep 2004
Messages: 1047

MessagePosté le: Mer 13 Fév 2008, 09:09    Sujet du message: Serge Bacou Répondre en citant

Touchante soirée.
Sébatien et moi avons eu le bonheur de passer une heure avec un mythe!
Et ce moment, je tiens à vous le faire partager en quelques lignes.
Imaginez un garage sorti tout droit d'un film de Bertrand Blier. Descendant de son paradis, Jacques Villeret aurait pu en sortir pour nous accueillir. Devant, quelques retraitées entrain de papoter ensemble: Une C4 Citroën (non pas celle que conduit Sébastien Loeb, une que conduisait certainement l'arrière grand père de notre Champion du Monde), une Fiat 500 break, une 203, une DS... Bref, une belle brochette de nobles ancêtres.
Il arrive tout sourire. Le même, un peu de fech fech blanc saupoudré par le temps sur les cheveux.
Un sourire d'enfant, des mots simples, un ton calme, la gentillesse personnifiée.
Aprés quelques affaires rapidement expédiées, avec un air espiègle, il nous fait découvrir un de ses trésors: Une exceptionnelle moto de cross Matchless. Nous n'étions pas au bout de nos surprises...
Il nous guide vers SA collection... Une quinzaine de Bultaco. Stupéfiant !
En vrac, une DS 21 magnifique, une 2 CV fourgonnette à 2 moteurs, plus belle que neuve et là bas, tout au fond, une petite pièce, éclairée par une ampoule palichonne...
Un petit poster qui ressemble à s'y méprendre à une affichette du Dakar.
Un motard à l'attaque essayant d'échapper à une tornade de sable attachée à sa roue arrière, qui ne le rattrapera jamais.
Sa Yamaha bleu est éclatante sous le soleil de plomb.
Poséee, là, sur quelques tenues de travail, une combinaison de cuir, un dossard sur lequel trône le logo VSD et NASA, un gros numéro .. Le 81.
A droite une étagère et quelques dizaines de coupe cachées sous la poussière, des casques posés là, comme oubliés, un carénage de tête de fourche.
Nous avions l'impression d'avoir changé d'époque.
Tant d'histoires, d'efforts, d'exploits, de victoires, de détresse aussi se cachent derrière tous ces objets. Nous étions trés touchés par cette invitation si modeste dans les coulisses d'un de nos héros.
Nous avions suivi les mêmes pistes en 1985, année où le Dakar lui était dû... Jusqu'à ce qu'il se perde dans le Ténéra à cause d'une boussole qui avait perdu le nord.
Cet homme a aimé son passé, il a tourné la page, il participe de temps en temps à des course de moto de cross anciennes... Il est heureux. Nous aussi !
Nous avons passé une partie de la soirée avec .... Serge Bacou !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CEOLIN Gérard



Inscrit le: 08 Avr 2005
Messages: 116
Localisation: ANTONY

MessagePosté le: Mer 13 Fév 2008, 10:15    Sujet du message: Répondre en citant

José, ne sois pas nostalgique, je sais qu'il est difficile de tourner les pages, je pense qu'au fond de lui Serge est encore quelques fois sur le Dakar, dans le Ténéré peut être.
Si Serge lit ces lignes qu'il reçoive un cordial salut d'un des anciens de l'Amsam, qu'il aura je le pense cette fois oublié.
Salut Serge!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jeff



Inscrit le: 07 Sep 2004
Messages: 2534
Localisation: Roanne

MessagePosté le: Mer 13 Fév 2008, 10:16    Sujet du message: Répondre en citant

Grande chance pour vous que d'avoir pu rencontrer cette légende vivante!!!!
Je vous fais passer 2 photos de ce "héros" que nous avons dans nos archives...
La première de 1981 montre toute l'attaque de Serge lors de ce Dakar ...qu'il termine à la seconde place, son meilleur résultat:



et la seconde nous montre l'homme, en 1982, année terrible puisqu'il s'est perdu et à failli mourir pendant les 3 jours passés seul en plein désert!!!!



J'ai effectivement cru comprendre que le Dakar était le passé et qu'il avait définitivement tourné une page...peut-être pas tant que ça si l'on voit tous les souvenirs qu'il conserve précieusement...
Peut-être un jour acceptera-t-il de nous livrer quelques images et récits de ses aventures passées???
On attend ça avec impatience!!!
A+
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
idiloup



Inscrit le: 17 Fév 2007
Messages: 127
Localisation: belgique

MessagePosté le: Ven 07 Mar 2008, 23:25    Sujet du message: Répondre en citant

que de souvenirs ,ce serge bacou ..
jeff on doit absolument se voir au touquet .
a+pat
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tam84



Inscrit le: 01 Juin 2013
Messages: 210
Localisation: ex Toulousain

MessagePosté le: Mer 08 Oct 2014, 20:06    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir à toutes et tous

actuellement je reprends mes vieilles K7 audio sur lesquelles adolescent j'enregistrais les reportages du soir de Gérard Fusil, mais malheureusement sur ces K7 j'enregistrais , je réenregistrais et je sur-enregistrais - autant vous dire que ces k7 ont sacrément vécu, mais dernièrement je me suis dit qu'il restait peut être des fragments d'enregistrement du Paris Dakar qui seraient passés au travers de la touche REC de mon magnétophone Radiola et Bingo ! je viens de retrouver un interview de Serge Bacou qui évoque justement au micro de Gérard Fusil ses 3 jours perdu dans le désert et sa grande baisse de moral voyant l'absence de secours arriver.
L'enregistrement dure 3 mn, laissez moi le temps de le numériser et je vous mets ça en ligne via un lien.


à très bientôt

Patrick


Dernière édition par Tam84 le Mer 08 Oct 2014, 20:14; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jeff



Inscrit le: 07 Sep 2004
Messages: 2534
Localisation: Roanne

MessagePosté le: Mer 08 Oct 2014, 20:11    Sujet du message: Répondre en citant

Mais dépêche toi!!!!!!!!!!!!!
Super et d'avance merci pour ton partage!!!!
A+
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tam84



Inscrit le: 01 Juin 2013
Messages: 210
Localisation: ex Toulousain

MessagePosté le: Sam 11 Oct 2014, 15:07    Sujet du message: Afrique Répondre en citant

j'arrive j'arrive Very Happy

voici le lien

https://soundcloud.com/vairdin/serge-bacou

Bonne écoute



On est pas loin du dernier chapitre de " Terre des hommes " Serge Bacou perdu dans le désert, comme si l'on entendait la voix de Saint Exupéry après sont crasch dans le désert Egyptien en 1935 lors du raid Paris Saïgon et son errance de 5 jours avec son mécano Prévost jusqu'à ce qu'il soit sauvé par un bédouin et ramené dans une usine d'extraction de soude tenue par un ingénieur Suisse Emile Raccaud - j'ai la chance d'avoir dans mes amies la fille de Emile Raccaud, qui elle peut se vanter d'avoir été sur les genoux de Saint Ex !! . Elle était bébé ( 3 mois lorsque Saint Ex a passé 3 jours à se requinquer dans la maison familialle en Egypte) son mécanien Prévost, lui, a passé 15 jours, le temps de récupérer l'avion Simoun aidé par Emile Raccaud.



Mon petit poste avec la voix de Gérard Fusil dedans...

Gamin , étendre les retransmissions tardives le soir du fond de mon lit, bien au chaud et en sécurité sous les couvertures, c'était vraiment une part de rêve, avec ce sifflement dans les ondes qui indiquaient que ça venait de bien bien loin , l'imagination était alors à son comble, (non !! les draps ne s'en souviennent pas encore... Laughing ) un mélange de croisière jaune et noire , d'album de Tintin au Congo et des images de ces chevaliers des temps modernes glanées lors du contrôle de passage à Toulouse et il fallait attendre une longue longue semaine le samedi pour enfin voir les vraies images dans" Auto moto".
Là encore, en écoutant ma petite radio, Saint Ex n'était pas loin ( il faut dire que j'habitais seulement à 1km de la piste d'aviation de Montaudran, celle de l'Aéropostale), la voix lointaine de Gérard Fusil était amie, "un bonne nuit les petits" d'enfance qui arrivait d'Afrique tous les soirs.

mais je n'ai rien inventé...

Lettre à sa mère (par St Exupéry)

« Ce monde de souvenirs d’enfants, de notre langage et des jeux que nous inventions me semblera désespérément plus vrai que l’autre.
Je ne sais pourquoi je pense ce soir au vestibule froid de Saint Maurice. On s’asseyait sur les coffres ou dans les fauteuils de cuir, après dîner, en attendant l’heure d’aller se coucher. Et les oncles marchaient de long en large dans le corridor. C’était mal éclairé, on entendait des bribes de phrases, c’était mystérieux. C’était mystérieux comme le fond de l’Afrique. Puis le bridge s’organisait dans le salon, les mystères du bridge. Nous allions nous coucher.

Au Mans, quand nous étions couchés, quelquefois vous chantiez en bas. Ca nous arrivait comme les échos d’une fête immense. Ca me semblait ainsi.

La chose la plus bonne, la plus paisible, la plus amie que j’aie jamais connue, c’est le petit poêle de la chambre d’en haut à Saint Maurice. Jamais rien ne m’a autant rassuré sur l’existence. Quand je me réveillais la nuit, il ronflait comme une toupie et fabriquait au mur de bonnes ombres. Je ne sais pourquoi je pensais à un caniche fidèle. Ce petit poêle nous protégeait de tout. Quelquefois vous montiez, vous ouvriez à toute vitesse la porte et vous nous trouviez bien entourés d’une bonne chaleur. Vous l’écoutiez ronfler à toute vitesse et vous redescendiez.

Je n’ai jamais eu d’amis pareil.

Ce qui m’a appris l’immensité, ce n’est pas la voie lactée, ni l’aviation, ni la mer mais le second lit de votre chambre. C’était une chance merveilleuse d’être malade. On avait envie de l’être chacun à son tour. C’était un océan sans limite auquel la grippe donnait droit. Il y avait aussi une cheminée vivante.

Je ne suis pas bien sûr d’avoir vécu depuis l’enfance… »

St Ex.


à plus tard, parce que là je sens que je déborde du sujet...

Patrick


Dernière édition par Tam84 le Sam 11 Oct 2014, 20:36; édité 4 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jeff



Inscrit le: 07 Sep 2004
Messages: 2534
Localisation: Roanne

MessagePosté le: Sam 11 Oct 2014, 15:34    Sujet du message: Répondre en citant

Quel cadeau tu nous fais là!!!!!!
Magique, et surtout émouvant d'entendre ces voix de Serge Bacou, Gérard Fusil et ...Bernard Giroux en fin de reportage, 32 ans après...
On y replonge avec délice comme si la nouvelle venait de tomber!!!!
Merci Merci et merci!!!!

A+
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Envoyer ce sujet à un ami    Dakardantan Index du Forum -> Période 1979 à 1985 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - phpBB SEO