Dakardantan Index du Forum Dakardantan
Le site des premiers Paris Dakar
 
accueilAccueil  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Joce et Aldo et le motard éclopé

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Envoyer ce sujet à un ami    Dakardantan Index du Forum -> Paris Dakar 1981
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
aldo 312



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 22
Localisation: saint-etienne

MessagePosté le: Sam 05 Juin 2010, 01:40    Sujet du message: Joce et Aldo et le motard éclopé Répondre en citant

L'action se déroule en Haute-Volta, devenue depuis Burkina Faso...
Le terme de l'etape du jour etait OUAGADOUGOU, pour autant que je me souvienne...L'atmosphère etait pesante, un coup d'etat s'etant produit peu de temps avant le départ du Dakar,...une certaine fièvre militaire nous avait fait croiser maints vehicules , chargés de soldats.
A ce propos, les militaires du cru avaient mis au point une technique de camouflage assez ingenieuse, pour le materiel roulant. Ils badigeonnaient de graisse epaisse les vehicules, et y projetaient du sable!...Effet garanti!

Alors que, fidèles à notre habitude, Joce et Moi parcourions la piste,l'oeil aux aguets, histoire de ne pas faillir à notre reputation qui etait d'etre devenus les st Bernard de la piste, notre attention fut attirée par la presence d'une moto, couchée au sol, pres d'un buisson d'epineux. Manifestement,un concurrent motard venait de se "demouler velu".
Effectivement, le malheureux gisait au beau milieu des epines. Certaines s'etaient plantées dans son cuir, et avant qu'un vehicule sanitaire n'intervienne, Joce et moi commencions à les extraire , ...à la pince!.
Le motard n'était pas inconscient , il parlait, mais se plaignait de douleurs , à un bras et une jambe. L'attente à ces cotés ne fut pas tres longue avant que n'interviennent les medecins de la course, à notre grand soulagement. Ceux ci diagnostiquerent une fracture à une jambe . Ils platrèrent, de rechef, l'infortuné motard. Quand le platre fut sec, il fallu envisager son evacuation. Peut-etre l'helico etait -il appelé sur une autre intervention, toujours est-il qu'il fut envisagé de charger le blessé dans la Lada Niva des medecins, equipée , certes,mais plus que rudimentairement pour transporter quelqun allongé sur un brancard! Il nous fut aisé de convaincre les "toubibs"que le transport de ce blessé serait plus confortable et moins penible pour lui en le prenant avec nous,à bord du camion.Il faut vous preciser que le Man etait equipé d'une couchette ,derrière les sieges,couchette fort confortable au demeurant.Apres avoir hissé le motard dans la cabine ,avec moultes precautions.allongé sur le matelas de la couchette,nous poussames le soin du confort jusqu'à liu suspendre la jambe platrée apres l'arceau de securité,à l'aide d'une sangle.ET nous reprimes la piste.Nous devions livrer notre homme,comme convenu,à l'arrivée de l'etape .Cette etape fut longue ,tres longue ,et soucieux du bien etre de notre passager occasionel,nous evitions, autaut que faire se peut, de trop le chahuter.Son moral etait bon,il ne semblait pas trop souffrir,et je pense qu'il nous etait reconnaissant de lui avoir epargné le trajet en Niva.Joce et moi furent aux petits soins ,pour lui,l'abreuvant lorsqu'il en manifestait le desir,lui procurant nourriture et ,luxe supreme lui faisions passer "le bassin"(un cache plastique de longue-portée)lorsqu'il lui prenait une envie de satisfaire un besoin naturel!.Les heures defilaient, interminables,et cette etape s'installait dans la durée.La nuit nous rattrapa et comble de malchance,suite aux evenements politiques du pays,un couvre-feu avait ete instauré dans le pays!Celui-ci nous fut signifié à l'un des nombreux postes de controle qui jalonnaient notre parcours.nous allions devoir faire halte là ou nous nous trouvions!...Le contournement de cette obligation vint sous la forme d' "passe-droit"qu'un officier redigea,de sa plus belle plume.Etant donné que,selon nos dires,nous transportions une personne "grievement blessée"il nous fut autorisé de poursuivre notre route,mais avec de nombreux conseils et recommandations de prudence!Dit autrement,à nos risques et perils.Dieu merci,tout se passa pour le mieux pour nous,seul petite contrariete à ce tableau joli tableau,lorsque notre reserve de carburant afficha sa carence à la jauge.il nous restaient encore pas mal de kms à faire et il devint urgent de "refueler".nous fimes halte dans une station mais,couvre feu aidant,elle avait du couper l'alimentation electrique des pompes.Nous avons du ,àla force des muscles,actionner des centaines de fois un levier ,dans un mouvement de va et vient,qui permettait de remplir alternativement deux bocaux en verre de 5 litre chacun!.des quu'un bocal etait plein, il fallait manipuler unlevier qui lui permettait de se vider pendant que l'autre se remplissait.Cette halte nous prit un temps certain et,c'est les muscles endoloris ,que nous parvimes au terme de cette etape!.Notre blessé remis entre les mains des hommes de science,nous rejoignimes notre team qui avait etabli ses bases chez ,je suppose,un transporteur local,au vu des nombreux vestiges de camions qui encombraient cette espece de cour fermée ou nous etions regroupes.La nuit fut,comme à l'accoutumée,courte pour Joce et moi! mission mecanique oblige.Vous dire que la zenitude m'envahissait serait un gros mensonge,eut egard aux tis sporadiques d'armes automatiques qui dechiraient,de loin en loin, le silence tout relatif d'un bivouac....Ce sont ces petites tranches de vie qui faisaient le Dakar,du temps de Thierry!.Autres temps autres moeurs...à bientot sur le forum.Pierre-Claude GILLIER.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
rxmagny



Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 57

MessagePosté le: Sam 05 Juin 2010, 09:02    Sujet du message: Répondre en citant

Mon petit Pierre Claude,
Merci de cette histoire. Je ne me souvenais plus très bien du contexte du coup de main politique mais j'ai retrouvé une photo qui témoigne du refueling à la main et autre ravitaillement. J'en profite pour illustrer la fine équipe que vous étiez.

RL]

Au point d'eau, c'était la bonne humeur africaine.
Nous étions jeunes, beaux et fous!!! Mais quel bonheur...

Christian Man 311
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aldo 312



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 22
Localisation: saint-etienne

MessagePosté le: Sam 05 Juin 2010, 16:22    Sujet du message: assistance lada suite Répondre en citant

Bonjour Christian,je me demandais si je me l'etais imaginée,l'histoire de l'avion qui nous avait survolés,Joce et moi,alors que nous procedions à un remplacement de joint de culasse,au bord de la piste,sur l'ambulance Niva pilotée,le mot n'est pas trop fort!,par le celèbre pilote Vic Elford.J'avais eu vent d'une remarque de Jean-Jacques POCH,àpropos de nos nombreuses interventions sur la piste.Tout s'explique ,à la lueur de ton temoignage!.L'espion venait du ciel!Ca me conforte dans mon idée que,de tout ce que je raconte ,dans ce forum,rien n'est inventé.L'envie d' emmagasiner le maximum d' informations m'a permis de les stocker de manière indelébile.D' autant plus facilement que je suis "synesthète"et que j'ai une methode de classement tres particulière...Nous aurons ,peut- etre ,l'occasion d'en redébattre ,de vive voix.Merci encore pour cet echange de documents photos par l'entremise de ce forum qui,pourquoi pas ,me permettra de renouer contact avec ce motard transporté si d'aventure,l'idée de consulter le site lui venait! Bon week-end à tous ceux qui tomberont sur ce verbiage
.A+ .Pierre-Claude GILLIER.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
rxmagny



Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 57

MessagePosté le: Sam 05 Juin 2010, 20:48    Sujet du message: Répondre en citant

Mon cher Pierre Claude.
Si ce qui s'est passé a eu lieu les quelques derniers jours au Sénégal, c'est vraisemblable que Jean Jacques en ait été le passager avec sa fine équipe. Son pilote que j'ai rencontré à Dakar était très sympa. Ça m'intéressait parce que je suis moi même breveté pilote d'avion et donc nous avions discuté un peu.
Il a hélas connu une fin tragique. En convoyant un LearJet au dessus de l'Atlantique, une panne de pressurisation l'a contraint à descendre d'altitude mais l'augmentation de consommation qui en résulte l'a obligé à faire escale. Il était au niveau du Groenland et le temps était trop mauvais, il n'a pas eu l'autorisation d'atterrir mais étant trop short petrol il a tenté un atterrissage dans le brouillard et s'est écrasé contre la falaise...
C'était la rubrique "faits divers" pour plomber l'ambiance. Sache quand même que Jean Jacques ne t'espionnait pas mais il s'admirait au travers des actions menée par la société POCH.


Heureux d'en être là mais aussi aux regrets de devoir en finir...

Christian Man 311
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aldo 312



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 22
Localisation: saint-etienne

MessagePosté le: Sam 05 Juin 2010, 21:35    Sujet du message: assistance lada suite Répondre en citant

Merci pour ton petit message.Tu sais ce que me rappelle cette photo?C'est sur la plage du lac rose que j'ai gouté ,pour la première fois de ma vie,du corned beef de rations de guerre,et je me souviens avoir trouvé celà delicieux.Il faut dire qu'on avait les crocs et aux heures indues auquelles on rejoignait le bivouac,on a ,plus souvent qu'à notre tour,"dansé devant le frigo".Les ronflements des employés d'Africabouufe ,plongés dans les bras de Morphée,rivalisaient en decibels avec ceux du groupe electrogene de notre team!.Il ne nous serait pas venue la saugrenue idée de reveiller ces braves gens,tout à notre disposition,pour peu que l'on se soit présentés à des heures "normales".La normalité ,est ce un gros mot pour qui s'engage dans une telle course?
.Je te laisse mediter cette remarque hautement philosophique.Interrogation ecrite demain...Amitiées sincères ,Christian,et à bientot sur le forum.J'y ai pris ,gout à ce petit rendez-vous journalier et puis ,ce site n'a d'existence que si l'on l'alimente!...Pierre-Claude GILLIER.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
rxmagny



Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 57

MessagePosté le: Sam 05 Juin 2010, 22:27    Sujet du message: Répondre en citant

Je m'demande ce que tu faisais là dedans avec autant de valeurs humaines...
Circulez, ya rien à voir.

Christian
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aldo 312



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 22
Localisation: saint-etienne

MessagePosté le: Dim 06 Juin 2010, 01:09    Sujet du message: assistance lada suite Répondre en citant

Tu sais,Christian,j'ai toujours fonctionné au feeling et lorsque j'ai lu l'annonce de recherche de mecanicien,dans la presse specialisée,une petite voix m'a dit :tente ta chance ou tu le regretteras toute ta vie.Pourtant,le premier contact téléphonique que j'ai eu,avec la personne chargée de recueillir les candidatures,ne se presentait pas sous les meilleurs auspices!A la question:avez-vous le permis poids lourd?la reponse fut :Non.A la question:avez vous l'experience de l'Afrique?la reponse fut:Non.Ala question:avez vous dejà fait de l'assistance de vehicules de course?la reponse fut:Oui.La voix suave de mon interlocutrice me posa l'ultime question:d'ou appellez-vous?Je lui repondis:Saint Etienne.Au ton legèrement desabusé sur lequel la voix m'indiqua que les selections se derouleraient le mercredi (on etait le lundi)j'ai vraiment eu l'impression que,dans son esprit,le petit provincial que je devais représenter pour elle,pourrait se fendre d'une petite visite à la capitale!Ca ne pouvait pas me faire de mal et si d'aventure je n'etait pas selectionné,celà m'aurait donné l'occasion de m'echapper quelques jours ,de mon "trou".Tu connais la suite ,alors je pars du principe que ,toute experience est bonne à tenter,dans la limite de la moralité s'entend.Et puis j'etais libre comme l'air et je ne m'embarrassais pas l'esprit avec des broutilles.Ce premier Dakar m'aura ete benefique à plus d' un titre et si je devais mettre en balance le positif et le negatif,le premier nommé l'emporterait ,haut la main!Il y a tres lontemps que j'ai réalisé,à mes depends,que tout le monde iln'est pas beau, tout le monde il n'est pas gentil.Pourtant il m'arrive de trouver du positif dans le negatif ,ne serait-ce que par la remise en question qu'il peut generer,.L'intensité des relations d'amitié sincere que j'ai pu nouer sur les huit Dakar que j'ai disputés,me font croire encore qu'il y a matière à esperer en l'Homme.A+ christian.Pierre-Claude GILLIER.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
rxmagny



Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 57

MessagePosté le: Dim 06 Juin 2010, 09:15    Sujet du message: Répondre en citant

En 1981, quand je t'ai rencontré, c'était ta gaieté et la sympathie que tu dégageais que j'ai découvert et bien aimé.
Aujourd'hui, je découvre un mec plein de richesses parmi lesquelles une philosophie de la vie qui me plait beaucoup et qui sous jacente à l'époque a sûrement contribué à la sympathie que tu engendrais.
Chacun de tes mots me fait un grand plaisir et me fait comprendre à quel point tu avais ta place en Afrique, outre tes talents de mécano.
Ne change rien, tu me fais du bien à l'âme.
Excuse cette déclaration, mais sur le tard de ma vie, je suis de plus en plus sensible à certaines qualités.
Porte toi bien.
Christian
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jeff



Inscrit le: 07 Sep 2004
Messages: 2538
Localisation: Roanne

MessagePosté le: Dim 06 Juin 2010, 21:06    Sujet du message: Répondre en citant

Qu'il est bon de vous lire...
Le site permet à deux membres de l'assistance du Dakar 1981 de se redécouvrir", ou peut-être plus simplement de se découvrir!!!
J'ai eu Christian au téléphone il y a peu, juste après avoir eu Pierre-Claude... Une chose m'a surprise... Les deux conversations que j'ai eues en quelques minutes d'intervales avec les deux lascars étaient quasi identiques... Des personnes qui ne s'étaient pas vues depuis près de 30 ans utilisaient les même mots, évoquaient les mêmes idées...
Ce site a donc ce petit côté magique de refaire vivre des histoires d'antan... ou simplement leur donner un terrain vierge pour qu'elles continuent à vivre...

Et puis, pour illustrer les propos de Pierre Claude, voici quelques photos de l'AMSAM avec peut-être, qui sait, ce fameux pilote moto??????

L'intérieur des Lada médicales:

(si si, en théorie, un brancard devait pouvoir être positionné!!!!)

Les lada sur la piste:


et le fameux motard????


A+
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
aldo 312



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 22
Localisation: saint-etienne

MessagePosté le: Lun 07 Juin 2010, 14:46    Sujet du message: motard eclopé suite Répondre en citant

Merci Jeff, pour ces clichés des Niva ambulances.Sur la vue de l'arrière du Niva,hayon ouvert,on aperçoit,la bouteille à oxygene sur la droite,et une barre horizontale qui relie les cotés droits et gauches du vehicule.La mème barre existait ,au dessus du tableau de bord,reliant les deux montants de pare- brise.Sur ces deux barres etaient soudées des pattes de fixations dans lesquelles venaient s'encliqueter deux tubes telescopiques ,reliés par une toile,et qui constituaient l'armature du brancard.Vous pouvez imaginer le peu d'espace disponible devolu au blesse,soit la distance entre le haut du tableau de bord et la garniture de pavillon.Dans la configuration ambulance, le passager avant emigrait sur un siege rudimentaire installé derriere le conducteur.iolà pour les explications techniques.Quant au motard visible sur un des clichés je ne pense pas que ce soit notre homme.Il me parait trop fringant pour etre le notre .Aldo 312.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Envoyer ce sujet à un ami    Dakardantan Index du Forum -> Paris Dakar 1981 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - phpBB SEO