Dakardantan Index du Forum Dakardantan
Le site des premiers Paris Dakar
 
accueilAccueil  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Claude DELLES / J-Pierre LAMY / Alain BIRON - La DS n°112
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Envoyer ce sujet à un ami    Dakardantan Index du Forum -> Paris Dakar 1980
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
franck blanchard



Inscrit le: 15 Sep 2004
Messages: 637
Localisation: nancy

MessagePosté le: Mer 15 Oct 2014, 19:58    Sujet du message: Répondre en citant

dommage
merci claude Embarassed
_________________
A+ EFBÉ
je cherche des infos sur cette becane "royale moto" année 75
Faisons les choses à fond,ne passons pas inaperçu,ne soyons pas petit
Thierry Sabine
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
claude



Inscrit le: 31 Mai 2013
Messages: 44
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 16 Oct 2014, 17:03    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Franck pour ton soutien
Mais demande plutôt au triumvirat SJJ
De diffuser le reste du récit qu'ils possèdent
Nous comprenons très très bien
Qu'ils aient pu avoir un coup de faiblesse
Etat physique et psychologique
Interdit lors des premiers Dakar
Surtout pour des amateurs les âmes du rallye
Qu'ils chérissent tant
Claude
Et comme disait Roncin les jeunes ont du mouron à se faire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
franck blanchard



Inscrit le: 15 Sep 2004
Messages: 637
Localisation: nancy

MessagePosté le: Jeu 16 Oct 2014, 17:14    Sujet du message: Répondre en citant

Delles , Roncin... que du Citroen ,le reve pour moi .
reste encore Claude STP
_________________
A+ EFBÉ
je cherche des infos sur cette becane "royale moto" année 75
Faisons les choses à fond,ne passons pas inaperçu,ne soyons pas petit
Thierry Sabine
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
cyrhug1



Inscrit le: 19 Juin 2011
Messages: 153
Localisation: lyon

MessagePosté le: Ven 17 Oct 2014, 20:08    Sujet du message: Re: dakar 80 Répondre en citant

claude a écrit:
Bon ce jour j'ai envoyé la suite de ce récit à Jeff
Merci pour les 394 visites
Mais 2 messages seulement
Dommage
Le noyau dur du site
Cyrhug 1 et Seb
Alunissez! les filles et les gars
Certes c'est un petit récit pour l'humanité
Mais c'est un grand évennement pour cette DS n°112
A vous lire

Claude alias Gaston
ou Gibou


je viens juste de voir le post Crying or Very sad
trop occupé à… plein de chose , à réparer mes cotes et mon bras fracturé et aussi à… tu sais quoi (satané pare buffle ) Wink


aller maintenant , envoi la suite Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jeff



Inscrit le: 07 Sep 2004
Messages: 2538
Localisation: Roanne

MessagePosté le: Dim 19 Oct 2014, 19:14    Sujet du message: Répondre en citant

La suite (enfin me dire Claude!!!)...

"Et bien à Bobo, ce soir là, on n’a pas dormi !!!
Nous venions d’atterrir sur une autre planète, entourés d’extras terrestres tous différents :
Des heureux, des râleurs, des tuméfiés, des cassés.

Ah, on en rencontré :

Des grands YAKAS
Des je connais la piste
Des l’Afrique c’est mon histoire
Des tu devrais
Des vous savez
Des PDG s’autofinançant
Des PDG ayant payé leur place sur un véhicule
Des n’importe quoi
Puis trois naïfs, nous !

C’est assez drôle de réunir sur une même épreuve autant de singularités!

Sabine : génie ou fou ?
Et nous : désargentés ou inconscients

Saoulés, anéantis par tant de conseils, il nous fallait trier !

Biron : « Si les spéciales sont avec gués et trous énormes engloutissant un véhicule, je préfère le train Bamako-Kayes, on met la DS sur un plateau... »
Moi : « Mais c’est ce qu’ils disent. La DS est en pleine forme. J’y crois par la piste ! »
Lamy : « Et si le train tombait en panne. De plus il met 32 heures pour atteindre Kayes »

Bien vu les gars, on tire à la courte paille. C’est Biron qui gagne, on prendra le train.
Pleins feux, klaxon à fond, on quitte le rallye, la DS se transforme en ambulance pour handicapés du raisonnement
Tu crois qu’on verra Dakar ???

Ouf ! Bamako, en voilà une ville qui ressemble à une ville. Nous étions un peu perdus nous les Européens jusqu’à ce jour, faut que je respire. Allez vite direction la gare.



« Bonjour Mr le chef de gare ! Nous voudrions mettre la Déesse sur un plateau et l’accompagner, c’est combien ? »
On fait les fonds de nos poches, on n’a pas assez d’argent.
Pas grave, on va chercher une banque.
Quand tu sais que la banque Française la seule implantée en Afrique à l’époque est la BNP, alors tu t’inquiètes...



« Mais non les poireaux, j’ai mon chéquier et je suis à la BNP »
Retour en centre ville…Oh elle est belle la black en tailleur, chemisier et chaussures à talons
- « Bonjour jeune demoiselle, nous cherchons une BNP »
- « Cela tombe bien, j’ai un ami qui y travaille, suivez moi »
C’est bien d’utiliser des autochtones, tu perds moins de temps.
-« Vous faites quoi dans la vie mademoiselle ? »
-« Je suis étudiante au cours Pigier »
Tiens encore une école Française implantée en Afrique. Elle prépare des sténos dactylos. Ca vous embouche un coin les cybernautes, c’est quoi ce métier ?

Un peu de sousous dans popoche et nous retournons à la gare. Le Biron est inquiet.
-« Comment vont-ils monter la DS sur le plateau ? »

C’est là que le chef cariste intervient avec un énorme Fenwick. Il introduit les deux lames d’acier sous la voiture.
Biron : « attends chef (ils aiment bien), il faut mettre des cales en bois pour éviter d’abimer l’engin »
Chef cariste : « oui, oui, patron ! »
Biron : « h’attends ! h’attends ! »

Il s’exécute…La voiture sur le plateau sans encombre. On respire. Ouf !



Ils sont vraiment cons ces blacks, c’est ce que nous pensions à l’époque. Nous étions issus de la pub « ya bon Banania » et nous étions en pleine période oncle Ben’s.
T’imagines un peu notre vue un peu étriquée. Quoique ! A l’époque on pouvait parler en mal des régions, des religions, des races, des couleurs.
Essayes aujourd’hui. Tu es condamné ou censuré. La France se meurt de sa richesse intellectuelle et se nivèle par le bas. Dramatique constat.
Pas grave pour moi vu mon âge. Je me meurs de la bêtise de la multitude. Réagissez les jeunes !
Mais faisais-je parti de la multitude ? Très peu sont partis sans sou sur les Dakar.
Nous étions des fous. Et là se pose une question philosophique, c’est une histoire de nombre. Les fous sont fous parce qu’ils sont en minorité. Mais le jour où ils deviennent majoritaires, ils deviennent normaux et les autres des cas sos.
Bon j’arrête là. J’ai du être piqué par un moustique Africain.


La DS attachée, nous avions 3 places assises dans deux wagons de voyageurs. Impossible d’y pénétrer. Pleins de femmes, de chèvres, de moutons, de sacs, d’agrumes…L’arche de Noé quoi !



Direction le chef de gare :
-« On peut rester sur le plateau près de la DS »
-« Oui ! Oui ! Patron »
A coté de la DS une moto est sanglée, la n° 35 :
-« Je te connais motard on s’est vu chez TSO le jour où on a récupéré la trousse de survie »



-« He ! Oui ! Je suis Jean-Pierre Lerude. Avec mon père je suis céréalier en Beauce, 500 hectares. Je suis hors couse je n’ai plus d’assistance avion. J’ai un pneu avec une hernie et je n’en ai pas de rechange…Et il y a 14 personnes qui m’attendent à Dakar !! J’ai 24 ans. Ah ! Paysan ! Ca eut payé !! »
-« T’inquiètes pas, le gars Lerude. Arrivés à Kayes, avec ta moto n°35, tu passes devant nous. On te suit à la trace et si ton pneu arrière éclate, on vide une partie de la DS, on te fait une place et on sangle la XT sur le toit. Ok le Beauceron ? »
Lerude : « Merci les Parigots »
-« Mais qui t’attend à Dakar ? »
Lerude : « Ma famille et ma future belle famille »
-« C’est qui l’élue ? »
Lerude : « La belle Florence »
-« Elle fait quoi la Flo, »
Lerude : « Elle est étudiante »
-« Et ses parents ? »
Lerude : « Céréaliers en Beauce, 600 hectares. Dans quelques mois on se marie et nous nous installons dans le Berri, 200 hectares »
-« Waouh ! Bon, on ne va pas attendre la récolte. Il part quand ce train ? On veut Dakar ! On veut Dakar ! »

Après 3 heures d’attente, les fourmis noires s’activent, les fourmis blanches se réjouissent. La machine diesel vrombit, le convoi s’ébranle, on part.

Le train roule à peine une heure que déjà il s’arrête, en pleine brousse, pas de gare, personne en vue.
Après deux heures d’attente, Biron s’inquiète et part en tête, voir le machiniste et son mécano.

Biron : « Ils ont une panne électrique. Je prends 2 ou 3 mécanos du rallye présents sur la rame et on les aide à réparer. »
En une demi-heure l’affaire est faite, le train repart.
C’est le moment de photographier. Ah mais je n’ai plus de
Pellicule ! Que vais-je pouvoir envoyer à Jeff ?
Lerude : « C’est qui Jeff ? »
- « T’inquiètes pas JPL, je suis en 2014 ! C’est pas grave ! »
Lerude : « ???? »

Beauté de l’Afrique, zénith de son soleil, bercement de son train…que déjà je m’assoupis. Ah il est beau le Delles dans les bras de Morphée
De ces moments magiques il se met à rêver…

<En 1950, il a 4 ans le petit Claude. A Noël au pied de son sapin : un train électrique et une petite gare de province. Et si le réseau ferré Africain était aussi ponctuel que notre SNCF de l’époque, il verrait peut-être Dakar le petit Claude.
Et si c’était un peu sa conquête de l’ouest, avec cowboys et indiens, il verrait peut-être Dakar le petit Claude. >













SOUDAIN cauchemar ! Le train s’arrête dans une petite gare. Je dégouline de sueurs. Je n’ai pas mis de casquette.
J’ai du dormir très longtemps en plein soleil et pourtant nous n’avons parcouru que 50 km. C’est le drame à Ok Coral. Une pièce du diesel a cassé. Elle doit être acheminée par la piste et en camion. C’est pas gagné. Mais quand ? Et si le camion était aussi mal-en-point que la loco ?
Et si, et si, et si…

On attend 3 heures sur le plateau. Je filme. Nous visitons le petit village. Les gens sont enthousiastes, curieux, gentils. Un jeune de 10 ans nous pose des questions, se met dans la peau d’un journaliste Africain, son Français est parfait.
Il doit être le premier de la classe. Nous échangeons nos adresses, il m’enverra une photo de lui plus tard : Un polaroid.
Un militaire s’approche :
-« Il est interdit de filmer, secret défense ! Donnez- moi votre pellicule »
-« Mais commandant »
Il se redresse tout fier
- « Je ne vous ai pas filmé .Bon j’arrête, j’arrête promis »
Dix minutes de palabres et je retourne sur le plateau. Je planque ma caméra et je me mets à jouer du tam-tam sur un jerrican. La tension retombe. Il nous faut partir mais comment. Il n’y a pas de quai de débarquement, pas de fenwick.
Biron : « Les traverses de rails, oui les traverses de rails. il y a un énorme tas là-bas »
Lamy : « Il faut demander au chef de gare »

Ce dernier accepte, à condition que l’on remette tout en place, un fois la DS au sol. On s’exécute. On fabrique un escalier en empilant les traverses jusqu’à la hauteur du plateau. On met la DS en position haute. Epreuve de franchissement réussie.
Allez Lerude tu passes devant et on reprend la piste. Direction la plage de Dakar et c’est encore loin !!"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
cyrhug1



Inscrit le: 19 Juin 2011
Messages: 153
Localisation: lyon

MessagePosté le: Lun 20 Oct 2014, 09:38    Sujet du message: Répondre en citant

et alors , ce retour jusqu'à "la plage" ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cyrhug1



Inscrit le: 19 Juin 2011
Messages: 153
Localisation: lyon

MessagePosté le: Lun 24 Nov 2014, 22:59    Sujet du message: Répondre en citant

on est quand meme un peu impatient Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
claude



Inscrit le: 31 Mai 2013
Messages: 44
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 08 Juin 2015, 17:27    Sujet du message: dakar 80 Répondre en citant

Bonjour à tous

JEFF ne veux pas mettre la suite du récit
Une solution
Dakar 80 claude Delles sur youtube
à suivre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Seb



Inscrit le: 05 Sep 2004
Messages: 705
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Mer 10 Juin 2015, 18:47    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Claude,

Super films, bravo !






A bientôt
_________________
Je cherche une Terrot 125 ep après guerre, un Honda ZB original et Mini 4T
Monsanto
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
José



Inscrit le: 10 Sep 2004
Messages: 1047

MessagePosté le: Ven 12 Juin 2015, 08:53    Sujet du message: Exceptionnel Répondre en citant

Bonjour Claude.
Inutile de chercher d'autres mots... Ces films sont exceptionnels. Merci de nous les offrir. Je n'ai, depuis la naissance de ce site, jamais ressenti autant d'émotion en revivant l'édition 1980. Je reconnais des silhouettes, des décors, j'y suis retourné et j'en suis retourné. Je vais immédiatement inciter les 3400 membres du Groupe Facebook Dakardantan à découvrir ces trésors. Merci encore Claude.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cyrhug1



Inscrit le: 19 Juin 2011
Messages: 153
Localisation: lyon

MessagePosté le: Mer 22 Juil 2015, 11:03    Sujet du message: Répondre en citant

je suis allé voir aussi , c'est vrai que ça rend un peu envieux de savoir que les "anciens" Wink , on pu vivre quelque chose de fabuleux et faisable , qui ne sera peut etre plus accessible aujourd'hui
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
claude



Inscrit le: 31 Mai 2013
Messages: 44
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 29 Juil 2015, 15:12    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous
Deux salves en formes de vidéo
Et j'espérais que le triumvira
mouille sa chemise
en éditant la suite de mon récit
Le site et le forum se meurt
réagissez
Pour tous les concernés
Dakar 80 suite et fin
Sur youtube
salut
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inivag



Inscrit le: 01 Fév 2013
Messages: 33

MessagePosté le: Jeu 30 Juil 2015, 21:27    Sujet du message: Répondre en citant

bonsoir à tous !
superbe films , très émouvant de revoir la transsaharienne, les pistes et les passages sur le bac de l' époque , un grand merci pour ces deux témoignages ,et de nous les faire partager .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
claude



Inscrit le: 31 Mai 2013
Messages: 44
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 31 Juil 2015, 12:21    Sujet du message: Répondre en citant

Pour voir les 5 films tapez
delles claude sur youtube
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jeff



Inscrit le: 07 Sep 2004
Messages: 2538
Localisation: Roanne

MessagePosté le: Sam 19 Sep 2015, 15:19    Sujet du message: Répondre en citant

Je reprends mon activité tardivement et trouve le post laissé par Claude...
J'ai visionné ces cinq films avec un immense bonheur !!!
On s'y croirait, d'ailleurs, on y est...

En plus du récit , voici les images qui collent aux mots et qui nous emmènent avec Claude, Alain et Jean-Pierre au coeur même de leur aventure, avec la belle déesse...

Voici les liens directs qui vous mênent aux films... (sur le premier, petit bonus avec la visite du parc fermé au Trocadéro en 1981, 3ème édition!!!...J'adore!!!)

https://www.youtube.com/watch?v=88VnPBwZoog

https://www.youtube.com/watch?v=trqKteVeZt8

https://www.youtube.com/watch?v=hL6jo3YtZTU

https://www.youtube.com/watch?v=Lv8IVnuF7Us

https://www.youtube.com/watch?v=9rcxZjbhhXA

A regarder sans modération!!!
Merci Claude pour ce partage!!!
A+
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Envoyer ce sujet à un ami    Dakardantan Index du Forum -> Paris Dakar 1980 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - phpBB SEO