Dakardantan Index du Forum Dakardantan
Le site des premiers Paris Dakar
 
accueilAccueil  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

assistance lada suite

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Envoyer ce sujet à un ami    Dakardantan Index du Forum -> Paris Dakar 1983
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
aldo 312



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 22
Localisation: saint-etienne

MessagePosté le: Dim 01 Aoû 2010, 17:35    Sujet du message: assistance lada suite Répondre en citant

A l'issue de l'arrivée à Dakar,il a bien fallu rentrer en France!.Mon retour était réservé sur un des vols directs organisés par TSO,aussi ,dans mon esprit,5heures plus tard ,je débarquerais à ROISSY... C'etait sans compter sur le sans-gène de JeanVINATIER qui,ne voulant pas "se taper le cul dans un vieux coucou"avait,sans mon consentement,échangé sa place dans le DC3 de l'organisation contre la mienne! J'ai certainement perdu au change question confort et rapidité du voyage retour,mais j'y ai gagné en matière de transition pour un retour à la vie normale!Levoyage fut,on ne peut plus épique!.A chaque décollage,la petite quinzaine de passagers que nous étions devait quitter la place que nous nous étions choisie,pour venir se regrouper à l'avant de l'avion,derrière le cockpit du pilote!Dès que l'avion avait atteint son altitude de croisière,nous pouvions rejoindre la place qui nous convenait.Je pense que cette formalité devait etre necessaire pour rétablir une égale répartition du poids entre l'avant et l'arrière de l'appareil!Toujours est-il que "le point fixe"avant de lancer l'avion sur la piste d'envol n'etait pas de nature à rassurer les gens inquiets,dont je faisais partie.Les hélices lancées à pleine vitesse,les freins serrés,on aurait dit ,à chaque décollage,que l'avion allait se désintégrer sur place tant le bruit devenait assourdissant et les vibrations dans la carlingue,jusqu'au bout des ailes'etaient violentes!De plus,les moteurs ne semblaient pas un modèle d' étanchéité question fuites d'huile...L'autonomie en carburant ne figurait pas non plus au chapitre des records.Heureusement qu'il y avait une super ambiance à bord pour supporter les heures et les heures qu'il nous a fallu attendre ,avant d'arriver à destination.Nous avons décollé une première fois de Dakar pour faire une première escale à Nouadibou en Mauritanie.Après un transit interminable nous en sommes repartis pour une escale à Casablanca au Maroc
De là,nous sommes repartis direction la prochaine escale,à savoir Bordeaux.Et enfin,le dernier saut de puce fut pour rejoindre Le Bourget ou nous avons enfin pu débarquer!Cete petite parenthèse d'après Dakar m'a permis ,malgré moi,de faire un transition,avec du recul,bien sympatique,avant de réintégrer mes bases dans la froidure de l'hiver,et de ne pas se prendre en pleine gueule,un retour à des occupations qui n'auront et ne pourront jamais avoir l'intensité des tois semaines de course que je venais de vivre.Que celui qui n' a jamais ressenti le "spleen" de l'après retour du Dakar me jette la première pierre!...Amitiées à tous.Pierre-Claude GILLIER alis Aldo 312.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Envoyer ce sujet à un ami    Dakardantan Index du Forum -> Paris Dakar 1983 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - phpBB SEO